Contact

Bénévole

Associations

header background

SEAPFA - TERRITOIRE D'ACCUEIL

Présentation du SEAPFA

Syndicat d’équipement et d’aménagement des pays de France et de l’Aulnoye 

 

 

 

Le syndicat d’équipement et d’aménagement des pays de France et de l’Aulnoye (SEAPFA) a été créé en 1971 à l’initiative de Robert Ballanger, alors député-maire d’Aulnay-sous-Bois. Il rassemble les villes d’Aulnay-sous-Bois, Le Blanc-Mesnil, Sevran, Tremblay-en-France, Villepinte et la CA Terres de France. Il a pour objectif la création d’un lien de solidarité et d’entraide entre les communes du secteur nord-est de la Seine-Saint-Denis. Le SEAPFA est un syndicat intercommunal à la carte, c'est-à-dire que chaque membre confie au syndicat la ou les compétences de son choix.

 

Le Syndicat d'Equipement et d'Aménagement des Pays de France et de l'Aulnoye aujourd’hui
En 1992, le syndicat a été transformé en syndicat à la carte afin d’élargir son champ d’activité et de mieux répondre aux besoins des populations. Son président est François ASENSI, député, maire de Tremblay-en-France. Il œuvre aujourd’hui dans 6 domaines de compétence : solidarité - handicap, environnement - réseau de chauffage, transports - aménagement, loisir - parc d’équitation, cimetière intercommunal, aire d’accueil des gens du voyage.

Un financement solidaire
Le mode de financement des activités dépend des participations des communes membres et est basé sur l’importance de la population et sur le potentiel fiscal de chaque commune. Ainsi, les mécanismes de solidarité fonctionnent et permettent de réaliser des équipements d’importance sur chacune des communes adhérentes. Il gère aujourd’hui un budget annuel de 38 millions d’euros.

La solidarité et le handicap
Les actions d’intérêt intercommunal en faveur des handicapés adultes et enfants constituent les missions « historiques » du Syndicat d'Equipement et d'Aménagement des Pays de France et de l'Aulnoye. Née en 1974 du Syndicat mixte des Pays de France, l’APFA gère quatre structures d’insertion sociale des personnes handicapées. De 1974 à 1996 sont nés deux Centres d’Aide par le Travail (CAT), la Section d’Adaptation Spécialisée (SAS), deux ateliers protégés, un Institut Médico-Educatif (IME) ou encore deux foyers d’accueil.

L’environnement, le réseau de chaleur
Le SEAPFA assure la collecte des ordures ménagères de 4 communes adhérentes. Il organise aussi des actions de sensibilisations auprès de ses partenaires et des écoles dans un but pédagogique et d’éveil à ces problématiques. Deux types de réseaux de chaleur, la géothermie et la cogénération fournissent le chauffage et l’eau chaude sanitaire dans les quartiers de 3 villes (équivalant 10 000 logements).

Le transport et l’aménagement
Pôles gares : Le SEAPFA mène une politique active de développement du transport public dans les modes de déplacement. Le réaménagement des pôles gares du Vert Galant et de Sevran Beaudottes répond au double objectif d’améliorer le confort des voyageurs et de rendre plus attractif les transports collectifs, dans une approche de développement durable.
Liaisons douces et qualité de vie : en mars 2006, le SEAPFA inaugurait une passerelle franchissant l’A104 à Villepinte pour sécuriser et améliorer les liaisons inter-quartiers. Globalement le SMPF a réalisé environ 70 km de pistes cyclables sur l’ensemble du territoire des cinq communes.

 

 

 

Centre équestre intercommunal
En 1992, la ville de Tremblay-en-France a fait valoir son droit de préemption sur le terrain puis s’est portée acquéreur du Château Bleu pour faire échec à un projet de complexe hôtelier. Le nouveau parc d’équitation, inauguré en septembre 2001 et géré par l’APIECB, s’étend désormais sur 2,5 ha.

Cimetière intercommunal
Dans le vieux Pays de Tremblay, le cimetière intercommunal, inauguré en juin 1990, a connu plusieurs extensions et devrait s’étendre à terme sur 12 ha. Plus qu’un cimetière, c’est un parc où la nature y prend toute sa place. Cet aménagement de grande qualité est propice au recueillement et à la méditation. Le cimetière dispose d’un grand espace d’accueil de 250 m² environ mis à la disposition des familles lors des obsèques.

Aire d’accueil des gens du voyage
Le syndicat a ouvert 4 aires de séjour pour les gens du voyage : une dans chaque ville. Celle de Villepinte sera partagée avec celle de la ville de Tremblay-en-France afin de proposer des conditions d’accueil dignes.